Cécile Corbel fait son retour avec Faada Freddy - Un duo captivant...



Il est des rencontres aussi improbables que réussies, et dont celle-ci fait partie. La chanteuse et harpiste Cécile Corbel a décidé d’ouvrir son petit monde au chanteur soul Faada Freddy pour plaider en faveur des migrants. Ensemble, ils ont posé leur voix sur un duo baptisé« La fille sans nom », qui mêle agréablement deux univers éloignés mais unis autour d’une même volonté de partage.

Allier le fond et la forme - C’est le sens qu’il faut donner à ce titre influencé par la musique tzigane, et qui fait écho aux différents bouleversements qui ont forcé les populations à migrer de tous temps et encore aujourd’hui. « Cette chanson m’a été inspirée par une femme qu’on aurait dit déracinée, très belle, peut-être tzigane, et qui marchait les pieds nus, dans les rues de Paris, l’été dernier » explique Cécile Corbel, précisant par ailleurs que cette chanson évoque plus généralement « toutes ces femmes qui ont un jour dû émigrer loin de chez elles - les Irlandaises aux États Unis il y a un siècle, ou bien les migrantes actuelles ». La Bretonne et le Sénégalais entendent ainsi prouver qu’il est possible de faire tomber les frontières, tant sur le plan artistique que dans les idées, rappelant notre histoire pour mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.

« La fille sans nom » est qui plus est une chanson délicate à la mélodie envoûtante, aussi très éloignée de ce à quoi Cécile Corbel nous avait habitués. Le dernier album La fiancée de la chanteuse est sorti il y a deux ans et son successeur, Vagabonde, dont ce titre est le premier extrait, sera disponible à compter du 7 octobre. D’ici là, Cécile Corbel poursuivra une tournée qui fera essentiellement escale dans les départements de sa Bretagne natale.

Écoutez le nouveau duo de Cécile Corbel et Faada Freddy :


Source :

http://www.aficia.info/

#faadafreddy #folklore #sessions

13 vues0 commentaire
  • Facebook Aimelody