Blues du Désert, voici le Guide (4)


L’histoire contemporaine du Sahara a une bande originale : la guitare touarègue. Le desert est un lieu de privations et de beautés subtiles, un monde desolé qui révéle ses secrets lentement et prudemment. La vie y est resistante et forte et les gens de doux géants au milieu du sable, des tempêtes et du soleil. Voici la suite de notre guide !


Tartit

Tartit est un groupe de musique de Touaregs du Mali, originaires de la région de Tombouctou, à l'époque réfugiés au camp de Bassikounou en Mauritanie, dans les années 1990 pendant la rébellion touarègue.


Le groupe, au départ composé d'une vingtaine de personnes, en compte aujourd'hui une dizaine. Tartit signifie en tamachek "union". En décembre 1995, le groupe participe au Festival "Voix de Femmes" à Liège en Belgique. S'ensuit une carrière internationale qui lui permet de diffuser la culture touarègue partout dans le monde.


En 1997, Tartit sort son premier album intitulé Amazagh, suivi en 2000 de Ichichila. En 2003, ils participent au Festival au Désert à Essakane aux côtés de Tinariwen et d'Ali Farka Touré. En 2006, Tartit s'allie avec Afel Bocoum et Habib Koité pour former un collectif, Desert Blues autour de Michel Jaffrennou pour réaliser un spectacle multimédia au musée du Quai Branly.


https://myspace.com/tartit


Toumast

Toumast est un groupe nigérien de musique de blues touareg fondé dans les années 1990 par Moussa Ag Keyna. Toumast signifie le peuple, la nation en Tamasheq.


Moussa Ag Keyna, ancien combattant de la lutte touareg réfugié en France, forme le groupe Toumast dans la lignée de Tinariwen au milieu des années 1990. Il est rejoint par la chanteuse Aminatou Goumar. Le groupe commence alors à se faire connaître par de nombreux concerts en France et en Belgique, notamment aux Vieilles charrues. Ils enregistrent leur premier album Ishumar en 2006.


http://www.toumast.net/

#toumast #tartit #touareg #blues #desert

15 vues0 commentaire
  • Facebook Aimelody