Sweatshop, un groove Reggae venu du Froid

Mis à jour : 10 nov. 2018



Underdog Records, label français indépendant, déniche depuis 2004 les perles du groove underground. En 2012, le label revient avec une nouvelle pépite venue du Danemark : le trio Sweatshop, composé de Jonas Rendbo, Daniel Fridell et Kuku Agami, le chanteur de Dafuniks, un autre groupe produit par le label. Les trois compères, après une rencontre à Copenhague, ont enregistré un premier album intitulé "The Hustle", avant de présenter un EP 5 titres, "The Getaway". Un seuls conseil : Écoute !

Sweatshop se forme en 2007 dans un studio à Copenhague pour rapidement séduire tous les partisans d’un groove à la croisée des genres novateur et puissant. Les 3 membres fondateurs Daniel, Kuku et Jonas avaient déjà fait de la musique ensemble dans différents groupes. Kuku et Jonas ont même sorti des albums solos sous leur propre nom et Daniel fut le producteur de ces derniers.Très vite un besoin émerge : celui de mettre cette force créative en marche et se construire un terrain d’expérimentation, un playground ou chacun pourrait amener son ”savoir faire” avec une seule proposition : prendre l’inspiration de chacun pour créer une trinité du groove.

Durant plusieurs mois Daniel, Kuku et Jonas s’enferment pour écrire, produire, enregistrer.

Les garçons travaillent dur, et très vite la formule magique devient de plus en plus goûteuse. Les morceaux s’enchainent, les voix se mélangent, le groove devient chaud et entraînant. Ce travail se voit porté ses fruits sur un EP « The Getaway » au gout épicé, mêlant ça et là des parfums de reggae, de groove incandescent, relevés par la voix sensuelle de Jonas et le phrasé brulant du rappeur Kuku Agami.

Et Sweatshop ouvre le bal avec "Get Away", un beat qui envoie nettement la cadence. La batterie sonne (étonnamment) très roots, même si elle est soutenue par quelques samples électroniques, et les contretemps à la guitare rappellent le reggae-ska des Skatalites. Le groove est simple, efficace et sautillant, à peine entrecoupé de quelques interludes qui sont là pour mieux repartir, et goûter à nouveau à l'allégresse qu'évoque cette chanson.

- SweatShop - "Get Away" - Live Session


Viens en suite - "I Wanna Know" - Live Session


Sweatshop nous livre aussi un peu de hip-hop acoustique, avec "Rainbow", où batterie, basse, piano et vibraphone rythment le morceau. Enfin, cet EP se finit sur le titre "Jungle fever", un habile questions-réponses entre les deux chanteurs. Les voix sont clairement l'atout principal de cet album avec Kuku, qui fait pleinement preuve de son talent de rappeur et les refrains, terrains de prédilection de Jonas Rendbo, qui résonnent quant à eux d'une touche soul rafraichissante. Bref, c'est un groove solide qui sonne chez Sweatshop !


Sources :

culturebox.francetvinfo.fr

www.underdogrecords.f


6 vues0 commentaire
  • Facebook Aimelody