Blick Bassy : Session Intime

Mis à jour : 12 nov. 2018



Blick Bassy, auteur, compositeur, interprète: c'est d'abord la voix d'un songwriter des forêts. En trois albums, il a posé sa langue magique (le bassa) sur une guitare blues ou folk. Et les âmes princières se sont laissées cueillir, ravir par la magie. Ce jeune camerounais détonne avec sa voix suave et son blues raffiné. Entre deux chansons qui racontent la terre Camerounaise, Blick Bassy a pris la plume pour fictionner son adolescence au village, entre dreadlocks et visas régulièrement refusés. Ça s'appelle le Moabi cinema, et c'est paru chez Gallimard, dans la Collection Continents noirs...

« Akö », le surnom que se donnent les vieux entre eux au village, chez les Bassa, la terre familiale de Blick Bassy. Tel est le titre de son troisième album, disque précieux, lumineux et apaisé produit par l’aventurier label No Format. Le natif de Yaoundé nous propose un voyage du Cameroun aux rives du Mississippi, où la musique de Skip James - bluesman américain - a servi de guide. Blick Blassy y sculpte des mélodies sublimement minimales où la moindre note fait sens, des perles taillées précieusement où chaque mot compte, y fait passer émotions et messages avec une densité nouvelle. Sur ces pistes, il évoque le village, les traditions, le savoir des ancêtres, et l’avenir. Un disque qui respire, et éclaire.


Blick Bassy au chant et à la guitare, est accompagné ici par le violoncelle de Clément Petit, le trombone de Fidel Fourneyron et la steel guitare de Dominique Miletti.

Sources :

www.rfi.fr

www.mediapart.fr

#sessions

1 vue0 commentaire
  • Facebook Aimelody