Admiral T : Démocrate de la musique Dancehall

Mis à jour : 12 nov. 2018



«Kréyol cé sa nou yié sé sa nou ké rété, nou sé ti moun wa, ti moun a wèn, menmsinouwivépakalabatoakaraibla ,kréyolsékiltiannouédèsanou fiè». C’est le point levé que tout une foule scande ces paroles à l’unisson dans ses concerts. Admiral T de son vrai nom Christy Campbell est un Artiste qui rassemble toutes les générations. Il aura un parcours que rien ne prédestinait au départ. Né aux Abymes le 29 Mars 1981, d’un père d’origine Dominiquaise et d’une mère d’origine Marie-Galantaise, il est le quatrième d’une famille de 10 enfants. Il Grandit dans l’un des quartiers les plus difficiles des Abymes en Guadeloupe, au 2ème pont de l’Assainissement plus communément appelé Boissard. Le jeune Christy Campbell suivra un cursus scolaire remarquable à l’école Élémentaire de Mortenol, au collège Carnot, puis obtiendra son Bac Scientifique au lycée « Jardin D’Essai » . C’est à l’âge de 13 ans poussé par son frère Jerry passionné de musique Caribéenne, qu’il débute sa carrière dans la musique écumant toutes les petites scènes de l’île dont les Sounds System ces discothèques ambulantes.

Armé de ses valeurs morales inculquées par ses parents : le respect, la justice l’égalité, la volonté, la droiture et le gout pour la culture qu’Admiral T veut toucher l’Horizon. « J’ai commencé à chanter car je voulais changer l’image que les gens se font à tord du Ghetto. J’avais des choses à dire et à prouver à tous ceux qui se trompent sur l’avenir des jeunes issus des quartiers comme le mien. J’ai donc commencé à me libérer en noircissant d’écriture les pages de mes cahiers ». 1993, date à laquelle Admiral T enregistre son premier morceau il est alors âgé de 12 ans. Au début des années 2000, Admiral T n’est plus un secret gardé de son île d’origine mais s’infiltre dans les radios et dans les télés du grand public. C’est son titre «Gwadada» qui lui ouvrira les portes du succès en décrivant le malaise social qui frappe son île natale, un constat similaire que l’on retrouvera lors la grève générale des Antilles de 2009.


Après plusieurs années d’apprentissage à travers des prestations live ou semi live , des morceaux lâchés sur de nombreuses compilations, Admiral T sort son premier album en 2003 baptisé «Mozaik Kréyol». Articulé autour de l’idée d’une affirmation identitaire antillaise dans un contexte socio-historique bien précis, cet album a suscité un engouement sans précédent au sein de la communauté et de la diaspora antillaise, dynamique ayant propulsé Admiral T au firmament des musiques urbaines actuelles. Son style musical est original, quelque part entre le Reggae, le Dancehall et la musique traditionnelle qui lui est chère. Chantant en Créole et en Français, Admiral T exprime simplement les espoirs et les peines d’une certaine jeunesse défavorisée qu’on laisse trop souvent de côté : «Quand j’écris, je me concentre essentiellement sur ce que je trouve important à mettre en lumière et à défendre. Je n’hésite pas non plus à pousser des coups de gueule lorsque je le trouve nécessaire. C’est naturel chez moi, je ne calcule pas les choses : j’écris ce que je vis et je vis ce que je dis.». Son 2ème album « Toucher l’Horizon » sera la continuité naturelle et logique de cette démarche engagée avec « Mozaik Kréyol » : confronter cette culture créole au Monde, à d’autres artistes représentatifs d’autres cultures, porter nos messages et cette richesse culturelle Caribéenne sur de plus grands marchés, auprès d’autres publics... tels sont les messages de cet album et les ambitions d’Admiral T.

Showman accompli, la bête de scène est très plébiscité sur le marché international où il se produit devant plus de 50 000 personnes dans des pays comme le Kenya, la Tenzanie, le Malawi , l’Afrique du Sud , les états Unis, La Nouvelle Calédonie, le Canada, la Belgique et l’Allemagne. Artiste engagé, Admiral T met sa notoriété au service de causes nobles pour porter sa pierre à l’édifice, c’est d’ailleurs au Cameroun qu’il accompagnera Samuel Etho'o dans le cadre d’une opération visant à aider les familles défavorisées. La personnalité préférée des Guadeloupéens après avoir fait salle comble au zénith de Paris à trois reprises, jettera l'ancre le 15 Avril 2017 dans la plus grande salle de spectacle de France : l'AccorHotels Arena ( Bercy ). Et ne fois de plus, Admiral T ne fait rien comme les autres. son nouvel album totalement inédit sera destiné en exclusivité à tous ceux présents à ses côtés grâce à un précieux sésame: leurs tickets de concert.


Au cours de ses 20 ans de carrière, l'ambassadeur de la musique caribéenne a fait rayonner son univers musical et sa culture à travers le monde. ADMIRAL T s’affirme aujourd’hui comme un leader d’opinion et entend contribuer à une réelle avancée culturelle. Une seule recommandation : découvrir l’artiste sur scène, où il livre immanquablement des prestations très énergiques et des spectacles exceptionnels.

Sources :

www.deezer.com

www.reggaefrance.com/

fr.trace.tv

www.accorhotelsarena.com

#Reggae #dancehall

9 vues0 commentaire
  • Facebook Aimelody