Jordi Savall : Musique, Dignité & Réfugiés



Un an après son concert dans la jungle de Calais, le musicien catalan Jordi Savall lance son projet "Orpheus XXI, Musique pour la vie et la dignité". C'est le seul projet français à avoir été sélectionné par la Commission européenne qui finance 12 aventures d'accueil culturel.

Jordi Savall, le grand maître de la musique médiévale et baroque d'origine catalane, lance un projet pour "la vie et la dignité", avec des réfugiés. La Commission européenne le soutient. Loin des images de réfugiés désespérés faute de papiers en règle, de nombreux musiciens réfugiés en Union européenne n'ont pas pu faire le voyage jusqu'à la Saline royale d'Arc-et-Senans, où l'ensemble de Jordi Savall est en résidence depuis début 2016 et où le musicien organise les sélections depuis le mois de novembre dernier.

"Cette audition me fait du bien. Ça me permet de montrer que je ne suis pas qu'un réfugié. J'ai aussi une culture, une histoire, des traditions à partager avec les Français". Gherbi, chanteur syrien de 27 ans réfugié à Nantes.

C'est par petites poignées qu'ils se sont présentés pour tenter de faire partie de la vingtaine d'élus qui, grâce au projet Orpheus XXI, aura la chance de pouvoir vivre de leur musique durant les deux ans du projet. Tamman, 30 ans est un Syrien qui a fuit Alep il y a moins d'un an. Avant la guerre, il menait des études d'architecture, et confie tout de suite son plaisir de se retrouver dans un chef-lieu de l'architecture du XVIIIe siècle. Depuis son exil, il a retrouvé le goût de la musique. Il pratique le oud depuis l'enfance et se met à la percussion.



#Réfugiés #musiquedumonde

8 vues0 commentaire
  • Facebook Aimelody